Neal Black - Soul Return
Archie Lee Hooker - Chilling

John lee Hooker était son oncle et l’a recueilli quand il était adolescent. Aujourd’hui Archie raconte son blues et l’histoire de la famille ! « J’ai quitté les plantations du Mississippi à 13 ans pour gagner le nord par la route 49 attiré par les lumières de la grande cité, Memphis, Tennessee. Mais ma rencontre avec le blues s’est réellement produite en 1989 quand j’ai déménagé chez mon oncle John Lee, le « Boogieman » en personne… »



Dixiefrog
Soul Return - Soul Return

Premier album de ce gang de Los Angeles totalement Blues et Soul constitué autour de la chanteuse harmoniciste Kellie Rucker et de JJ Holiday (guitariste des Imperial Crowns). Leur univers musical rappelle irrésistiblement l'époque où Janis Joplin venait jammer avec le Grateful Dead !



Dixiefrog
Fred Chapellier and the Gents - featuring Dale Blade - Set me free

Quand l’un des meilleurs guitaristes de blues hexagonaux rencontrent l’une des grandes voix de la Nouvelle Orleans !

Quand Fred Chapellier a écouté la voix de Dale Blade qui, enfant, écoutait Professor Longhair et Fats Domino dans les clubs de la Nouvelle Orleans, il a su qu’il avait trouvé celui qui pourrait lui permettre enfin de se concentrer totalement sur ce qu’il préfère faire : jouer de la guitare et composer sans limitations aucunes car Dale peut tout chanter !







Dixiefrog
Ian Siegal - All The Rage

Attention, découverte ! Couronné par dix British Blues Awards, voici le secret le mieux gardé de la scène blues britannique actuelle, digne successeur des Alexis Korner, John Mayall et autres Eric Clapton. Sa voix évoque Tom Waits à ses débuts, son jeu de guitare louche du côté de Robert Cray et ses textes sont du pur Siegal. En prime l’album est produit par le légendaire Jimbo Mathus !



Dixiefrog
Sue Foley - The Ice Queen

SUE FOLEY ENREGISTRE SON NOUVEL OPUS AVEC LA CRÈME DES BLUESMEN TEXANS !

Enregistré à Austin, Texas avec le meilleur de la scène blues-rock locale, à savoir Billy Gibbons (de ZZ Top), Charlie Sexton (de chez Dylan) et le grand Jimmie Vaughan, le nouvel album de la guitariste et chanteuse canadienne Sue Foley intitulé « The Ice Queen » ne va pas manquer de vous faire fondre !



Dixiefrog
The Sideshow Tragedy - The View From Nowhere

The Sideshow Tragedy est un duo indie blues-roots-rock basé à Austin (Texas). Le nom du groupe est inspiré d’un poème de Rimbaud (Parade) qui propose une vision du monde assez brutale et sordide, proche de l’univers du band. La national de Nathan Singleton appuyée par les tambours de guerre de Jeremy Harrell remplit l’espace et provoque des montées d’adrénaline. Parfait pour ceux qui aiment l’univers de Chris Withley, Nick Cave, The Black Keys ou The White Stripes.



Dixiefrog
Nico Wayne Toussaint - Plays James Cotton

Après quelques années d’absence discographique Nico Wayne Toussaint effectue un retour fulgurant avec un album totalement dédié au répertoire de James Cotton, ce légendaire harmoniciste et chanteur qui oeuvra longtemps aux côtés de Muddy Waters et qui vient nous quitter en mars dernier. Nico a rencontré James Cotton aux USA en 2003 et a fini par jouer sur scène avec lui, assis sur ses genoux et soufflant dans son harmonica. Avec cet album il rend un vibrant hommage à son mentor, accompagné par son groupe habituel enrichi d’un trio de cuivres. Puissant et émouvant !




Dixiefrog
Rosedale - Long Way To Go

Rosedale est né de la rencontre d’Amandyn Roses et de Charlie Fabert, longtemps guitariste de Fred Chapellier (mais aussi de Paul Cox, Janet Robin...). Rosedale propose une grille de relecture très intéressante des musiques roots du pays de l’oncle Sam. Très explosif sur scène, Rosedale fera monter la température au New Morning le 22 mai pour fêter la sortie de son nouvel opus « Long way to Go ».





Dixiefrog
Watermelon Slim - Golden Boy

Quand on croit l’Amérique en pleine débâcle sociale et mentale, surgissent toujours des poètes rebelles. Le visage ravagé et cabossé de cet outlaw basé dans le Delta du Mississippi raconte toute une vie. Combattant au Vietnam, trimardeur, truck driver, militant socialiste, Watermelon Slim a sillonné tous les « juke joints » et les « honky tonks » d’Amérique en distillant son mélange original de Blues et d’Americana. Ses textes conjuguent un sens confondant de la poésie et une conscience politique aiguë et sa voix émouvante exprime l’âme de l’Amérique, la vraie !