Offre de Noel
The Sideshow Tragedy - The View From Nowhere

The Sideshow Tragedy est un duo indie blues-roots-rock basé à Austin (Texas). Le nom du groupe est inspiré d’un poème de Rimbaud (Parade) qui propose une vision du monde assez brutale et sordide, proche de l’univers du band. La national de Nathan Singleton appuyée par les tambours de guerre de Jeremy Harrell remplit l’espace et provoque des montées d’adrénaline. Parfait pour ceux qui aiment l’univers de Chris Withley, Nick Cave, The Black Keys ou The White Stripes.



Dixiefrog
Nico Wayne Toussaint - Plays James Cotton

Après quelques années d’absence discographique Nico Wayne Toussaint effectue un retour fulgurant avec un album totalement dédié au répertoire de James Cotton, ce légendaire harmoniciste et chanteur qui oeuvra longtemps aux côtés de Muddy Waters et qui vient nous quitter en mars dernier. Nico a rencontré James Cotton aux USA en 2003 et a fini par jouer sur scène avec lui, assis sur ses genoux et soufflant dans son harmonica. Avec cet album il rend un vibrant hommage à son mentor, accompagné par son groupe habituel enrichi d’un trio de cuivres. Puissant et émouvant !




Dixiefrog
Rosedale - Long Way To Go

Rosedale est né de la rencontre d’Amandyn Roses et de Charlie Fabert, longtemps guitariste de Fred Chapellier (mais aussi de Paul Cox, Janet Robin...). Rosedale propose une grille de relecture très intéressante des musiques roots du pays de l’oncle Sam. Très explosif sur scène, Rosedale fera monter la température au New Morning le 22 mai pour fêter la sortie de son nouvel opus « Long way to Go ».





Dixiefrog
Watermelon Slim - Golden Boy

Quand on croit l’Amérique en pleine débâcle sociale et mentale, surgissent toujours des poètes rebelles. Le visage ravagé et cabossé de cet outlaw basé dans le Delta du Mississippi raconte toute une vie. Combattant au Vietnam, trimardeur, truck driver, militant socialiste, Watermelon Slim a sillonné tous les « juke joints » et les « honky tonks » d’Amérique en distillant son mélange original de Blues et d’Americana. Ses textes conjuguent un sens confondant de la poésie et une conscience politique aiguë et sa voix émouvante exprime l’âme de l’Amérique, la vraie !





Dixiefrog
Balkun Brothers - Devil On TV

Avec ce « Devil On TV », le power duo du Connecticut frappe fort et prouve définitivement son attirance incontrôlable pour le heavy-blues, les riffs de rock‘n’roll et les boogies fiévreux. Il voyage dans un paysage psychédélique où les guitares en fusion de Steve côtoient le martèlement hypnotique des tambours tribaux de Nick. Enfin, avec la puissance d’un choeur d’anges déchus, les frères Balkun conjurent l’esprit du malin. Tournez le bouton, montez le son mais méfiez-vous du diable sur votre écran.



Dixiefrog
Eric Bibb - Migration Blues

Avec Migration Blues, Eric Bibb nous rappelle que si l’on regarde l’histoire du monde on se rend compte que nous avons tous des émigrés pour ancêtres. Eric fait également le parallèle entre les anciens esclaves noirs fuyant la ségrégation brutale et la misère économique du Sud rural pour les villes industrielles du Nord et le mouvement migratoire actuel des réfugiés des pays en guerre du monde arabe et de l’Afrique vers l’Europe.

L’album est quasiment enregistré en trio avec Eric et deux « super guests » : JJ Milteau (harmonica) et Michael Jerome Browne (Guitares, violon, banjo…), auxquels viennent parfois s’ajouter quelques autres invités de classe.

De par la très haute qualité du songwriting, l’émotion incroyable que dégage la voix d’Eric Bibb, la richesse des orchestrations (malgré leur sobriété) et, enfin, la gravité et l’actualité du sujet abordé, Migration Blues restera certainement comme l’un des albums majeurs d’Eric Bibb.



Dixiefrog
Nico Duportal - Dealing With My Blues

Nouvel album de l’un des rares bluesmen français qui poursuit une véritable carrière internationale et collabore régulièrement avec les meilleurs américains. Que des originaux dans ce « Dealing With My Blues » sur lequel est invité Benoît Blue Boy.

Dixiefrog
Imperial Crowns - The Calling

Reformation et cinquième album de cet incroyable groupe de Los Angeles dont la musique est souvent décrite comme un mix de Blues féroce, de Psyche-Delta-Soul et de Pumping-Funk. Bientôt en France à l’occasion de leur tournée européenne !