George Hamilton V

Les journalistes européens ont comparé la musique de George Hamilton V (fils du chanteur Country George Hamilton IV) à celle de ses collègues Nashvilliens étiquetés outlaws : Steve Earle, Rodney Crowell et Willie Nelson. Beaucoup l’ont chaudement félicité dans leurs colonnes pour avoir su rester proche des racines et, musicalement, loin des concessions du business de Music City et de la production de beaux cow-boys en série. George continue à aimer Nashville (il y est né et il y habite), son histoire et ce qu¹il reste de la tradition de cette musique qui l’a rendue célèbre.

George, le cinquième, passe souvent en pousser une petite au Grand Ole Opry ou se produit avec son groupe (les NashVegas Nomads) dans les clubs de rock de la ville ou dans le Sud du pays. Il explore les bonnes vieilles racines de la musique américaine (ce qu’il est maintenant convenu, outre-Atlantique, d’appeler "Americana") et se promène dans son jardin d’amour à travers rock, blues, folk et country sans préférence aucune.

Discographie
Les derniers messages du forum

bonjour george | françoise | 2 avril 2007