The Sideshow Tragedy est un duo indie blues-roots-rock basé à Austin (Texas).

Nathan Singleton (guitare & chant) a grandi dans des clubs de blues de l’est du Texas et son père est un mordu de blues acoustique doublé d’un collectionneur de guitares à résonateur National. Nathan s’est nourri du blues traditionnel, tout en écoutant avec intérêt les artistes rock, punk-rock voire funk ainsi que les songwriters légendaires.

Le nom du groupe est inspiré d’un poème de Rimbaud (Parade) dans lequel le poète fait allusion à des comédiens qui se prennent pour des personnages de « tragédies », à la dérisoire comédie humaine, à la crédulité des foules et au charlatanisme des prêtres aussi bien que des poètes. Ce ressenti est proche de l’univers du groupe qui propose une vision du monde assez brutale et désespérée.

The Sideshow Tragedy a captivé le public du Texas et d’une bonne partie des États-Unis avec un son très personnel, une énergie spectaculaire et des textes sombres et envoûtants. La presse les a comparés à des artistes tels que Chris Whitley, Nirvana, The Black Keys, The White Stripes ou The Waterboys.

Nathan Singleton a d’abord rencontré son partenaire, le batteur Jeremy Harrell en 2001, lorsqu’il cherchait à monter un band après des années de jeu en solo. Singleton dit : « Jeremy et moi avons jammé un peu, et ça a fonctionné tout de suite. Nous avons commis plusieurs enregistrements (de l’alternative country à un songwriting narratif) et avons testé plusieurs formules en trio et quatuor avant de dégraisser tout ce qui était superflu dans notre son pour nous définir définitivement et esthétiquement comme un duo avec notre dernier album (Persona) en 2012.

Jeremy Harrell s’est fait les dents également dans l’est du Texas et a entamé son parcours de musicien autodidacte dès son adolescence après avoir acheté son premier kit de batterie d’occasion pour 100 $. Jeremy dit que lors de sa rencontre avec Nathan ils ont ressenti tous les deux une connexion télépathique et pouvaient sans problème anticiper ce que l’autre aller faire ou jouer avec une incroyable facilité.

The View From Nowhere, a été enregistré au studio Old Soul à Catskill, NY et réalisé par le producteur et multi-instrumentiste Kenny Siegal. The Sideshow Tragedy explore un nouveau territoire sur ce nouvel album avec une myriade d’instruments supplémentaires (moog, clavinet, Hammond B-3, piano, contrebasse…).

– « Ils pratiquent des grooves hypnotiques funky, sans perdre l’essence de ce duo rock apocalyptique et visionnaire » (New York Music Daily)

– « Il faut le dire, avec ce nouvel enregistrement The Sideshow Tragedy reste une forte expression de penseurs du Rock’n’roll » (Popmatters).

Discographie